Member Lock Home Filtres Marker Calendar price_tag Icon cat

La vaccination dans le cadre du COVID-19

Mis à jour le 14 juillet 2021 à 10h08

2021 sera l’année de la vaccination contre le coronavirus COVID-19. Chaque gouvernement déploie sa stratégie de vaccination et informe les secteurs et les citoyens.

Informations générales sur la vaccination

Informations sur le principe de la vaccination, les étapes nécessaires à la mise sur le marché d’un vaccin et les questions générales sur les vaccins :

Informations sur la vaccination contre le COVID-19 plus spécifiquement :

L’ensemble de ces liens présente de l’information fiable, transparente et validée scientifiquement.

Liste des centres de vaccination Phase 1A

Notifier un effet indésirable en tant que patient

DES VOYAGES LIBRES ET SÛRS CET ÉTÉ !

Le certificat COVID numérique européen, prouvant que son titulaire a été vacciné, testé négatif ou est guéri du coronavirus permettra des voyages libres et sûrs dans l’Union européenne cet été. Ce certificat sera utilisé dans tous les pays de l’UE à partir du 1er juillet 2021. Vous pouvez accéder à votre certificat COVID via le site de MaSanté.

Les voyages à destination de pays situés en dehors de l’Union européenne restent vivement déconseillés !

1.    Retour des ressortissants belges après un séjour à l’étranger

  • Retour de zone verte ou orange : pas d’obligation de quarantaine ou de test. Attention : le statut d’une zone peut changer pendant votre séjour.
  • Retour de zone rouge : les personnes disposant d’un certificat COVID numérique européen attestant d’une vaccination complète (+ 2 semaines), d’un test PCR négatif récent (< 72 heures) ou d’un certificat de rétablissement ainsi que les personnes qui se font tester à leur arrivée (jour 1 ou jour 2) ne doivent pas se mettre en quarantaine.
  • Retour de zone à très haut risque (variants préoccupants) : quarantaine obligatoire de 10 jours avec test PCR effectué le jour 1 et le jour 7.

2.    Arrivée en Belgique de non-résidents

  • Arrivée de zone verte ou orange : pas d’obligation de test ou de quarantaine
  • Arrivée de pays en zone rouge : Les personnes disposant d’un certificat COVID numérique européen attestant d’une vaccination complète (+ 2 semaines), d’un test PCR négatif récent (< 72 heures) ou d’un certificat de rétablissement ne doivent pas se mettre en quarantaine.
  • Arrivée de pays hors de l’Union européenne : Les personnes qui arrivent d’un pays en dehors de l’Union européenne doivent être complètement vaccinées (+2 semaines) avec l’un des vaccins agréés par l’Europe et passer un test PCR le jour de leur arrivée. Si le test est négatif, ces personnes ne doivent pas respecter de quarantaine.
  • Arrivée après un séjour en zone à très haut risque (variants préoccupants) : Une interdiction d’entrée sur le territoire est d’application pour les non-Belges qui ne résident pas en Belgique et qui se sont trouvés à un quelconque moment au cours des 14 derniers jours dans une zone à très haut risque.

3.    Départ à l’étranger

Les personnes disposant d’un certificat COVID numérique peuvent voyager librement sur le territoire des États membres de l’Union européenne. Il s’agit du principe de base mais les pays de destination peuvent toujours décider d’y assortir des conditions connexes.

Source : site info-coronavirus.be

Test PCR gratuit

 

1.    Dans quels cas vous faire tester ?

  • Si vous avez plus de 6 ans et vous présentez certains symptômes liés au COVID-19 ;
  • Si vous avez eu un contact avec quelqu’un qui a le COVID-19;
  • Si vous avez passé plus de 48h à l’étranger;
  • Si vous partez à l’étranger ou participez à un grand évènement culturel et que vous n’êtes pas encore vacciné ou que vous n’avez pas encore reçu la 2ème

Dans des cas exceptionnels, vous ne devez pas être testé et/ou mis en quarantaine. Un aperçu des exceptions peut être trouvé ici.

2.    Dans quelles conditions pouvez-vous bénéficier d’un test PCR gratuit ?

Si vous n’êtes pas encore vacciné, vous pouvez obtenir votre certificat COVID numérique européen sur base de l’attestation d’un test PCR négatif qui est valable 72 heures à compter de la réalisation du test.

Les enfants de 6 à 17 ans et les personnes qui n’ont pas encore eu l’occasion d’être complètement vaccinées ont droit au remboursement de 2 tests PCR effectués entre le 28 juin et le 30 septembre 2021.

3.    Comment obtenir le code pour le remboursement du test ?

Vous pouvez demander un code pour un test PCR gratuit ou payant sur le site de Ma Santé.

Ce code est disponible pour la personne qui :

  • A sa résidence principale en Belgique selon les données du Registre national,
  • Est âgée de 6 ans ou plus,
  • N’a pas encore été invitée ou qui a été invitée il y a moins de 30 jours pour la première fois à se faire vacciner,
  • N’a pas encore reçu la totalité des doses du vaccin.

Attention : un code d’activation pour un test PCR gratuit est valable pendant 10 jours, le prélèvement doit donc être réalisé dans les 10 jours. Après avoir demandé le code, que vous ayez réalisé le test PCR gratuit ou non, le code ne sera pas annulé et comptera comme un code reçu pour un test PCR gratuit.

Source : FAQ du site info-coronavirus.be

AVIQ

Sur sa chaine Youtube, l’AVIQ – Agence pour une Vie de Qualité vous propose une série de capsules vidéos sur les personnalités qui ont choisi de se faire vacciner. Parmi elles, Christine Mahy, secrétaire générale et politique du réseau wallon de lutte contre la pauvreté. Elle nous explique pourquoi.

Gouvernement fédéral

La Conférence Interministérielle Santé publique a défini les grands principes qui sous-tendent la stratégie belge de vaccination :

  • Objectif de couverture vaccinale de 70% de la population ;
  • Détermination des groupes prioritaires sur la base d’avis scientifiques ;
  • Vaccination gratuite sur base volontaire pour chaque citoyen ;
  • Vaccinations centralisées (par groupes de citoyens) privilégiées, les vaccins étant fournis dans des flacons multi-doses qui doivent être administrés le même jour ;
  • Élaboration d’un plan de surveillance par Sciensano et l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). Ce plan est actuellement en cours de finalisation. Le réseau flamand Vaccinnet sera étendu à toutes les entités fédérées à cette fin ;
  • Cofinancement de l’ensemble du programme de vaccination par l’autorité fédérale et les entités fédérées.

Opérationnalisation de la Stratégie de vaccination COVID-19 pour la Belgique

Gouvernement Wallon

campagne vaccination

Mobilité vers la vaccination : un n° vert wallon et un site internet

Un numéro Vert Wallon dédié à la Mobilité

La Centrale Régionale Wallonne de Mobilité (CRM-W) ouvre dès ce mercredi 28 avril le 0800 54 621 pour aider chaque citoyen·ne wallon·ne à choisir le moyen le plus adapté pour se déplacer vers les centres.

Le numéro vert est accessible du lundi au vendredi de 9h à 17h tant pour les francophones que pour les germanophones habitant en Région wallonne.

Un nouveau site internet : https://www.crm-w.be

En parallèle, la Centrale Régionale Wallonne de Mobilité a rassemblé, sur son site internet, toutes les initiatives communales en matière de transport. Des informations locales provenant de 262 communes wallonnes seront ainsi disponibles et mises à jour régulièrement tout au long de la campagne de vaccination : navettes, taxi social, covoiturage, etc.

« Re Vax 65+ »

Vous avez 65 ans ou plus et souhaitez vous faire vacciner? Vous connaissez une personne dans cette situation? Munissez-vous de votre carte d’identité et appelez le numéro gratuit 0800/45 019. Un rendez-vous vous sera donné.

« Re Vax 75+ »

CP du Gouvernement de Wallonie : démarrage de « Re Vax 75+ », les 75 ans et plus encouragés à se faire vacciner

« Re Vax 80+ »

Communiqué de presse du Gouvernement wallon : Stratégie de vaccination contre la Covid-19 en Wallonie – déploiement et organisation des différentes phases

Stratégie vaccinale wallonne Covid-19

La première étape de vaccination

Actuellement en cours de déploiement, elle voit l’organisation de la vaccination aller vers les publics à vacciner dans leur lieu de vie ou de travail (maisons de repos, institutions collectives de soins, hôpitaux).

Le personnel et les résidents des maisons de repos (1A1)

La vaccination est en cours depuis le 5 janvier et s’amplifie actuellement. Tous les résidents et environ un tiers du personnel qui le souhaitent recevront la première dose des vaccins Pfizer d’ici le 22 janvier. La vaccination de la totalité du personnel et des résidents qui le désirent (environ 100.000 personnes), menée au sein des établissements avec l’appui de la médecine du travail et des équipes médicales, sera terminée pour fin février.

Les résidents et le personnel des institutions collectives de soins (1A2)

Le 25 janvier, la vaccination des résidents et du personnel démarrera dans les structures d’hébergement pour personnes en situation de handicap. Ici encore, nous gagnons plus d’un mois par rapport au calendrier initialement prévu.

La méthode de vaccination sera identique à celle pratiquée dans les maisons de repos, à savoir, un tandem de vaccinateur médecine du travail et équipes médicales des établissements, vaccinera le personnel et les bénéficiaires qui le désirent.

Dans la foulée, les hébergements de santé mentale (dont les hôpitaux psychiatriques), les centres de convalescence et les centres de jour seront également vaccinés.Au total, cette phase devrait concerner approximativement 50.000 personnes.

Le personnel d’aide et de soins de santé de 1èreligne (1A4)

Pour les professionnels d’aide et de soin de la 1èreligne (médecins généralistes, infirmier.es, pharmacien.nes, aides-soignant.es et familiales, kinés, dentistes, etc.), qui représentent environ 112.000 personnes en Wallonie, la vaccination démarrera début février.Dans cette phase, la campagne de vaccination se fera dans des centres et antennes spécifiques.

32 sites de vaccination seront accessibles, sur tout le territoire wallon, pour ce public:

  • 19 hubs hospitaliers wallons (équipé de frigo spécifique)avec vaccin Pfizer ;
  • 11hôpitaux non-hubs avec vaccin Moderna ;
  • 2 centres majeurs de vaccination (Bierset et Ronquières, les actuels villages testing de Wallonie qui seront reconvertis en centres de testing et de vaccination) qui utiliseront les vaccins Pfizer.

Lors de cette étape, les personnes seront invitées à aller se faire vacciner via une convocation.

Les modalités sont, à ce stade, en cours d’examen au niveau interfédéral et au sein des taskforces spécifiques liées au développement de logiciels de rendez-vous et d’encodage.Les vaccinateurs (médecins et infirmiers) seront:

  • pour les hôpitaux : du personnel hospitalier sur place ;
  • pour les deux centres majeurs, du corps médical de la Croix-Rouge, actuellement présent et actif sur les deux sites des villages testing.

Les 32 sites identifiés sont aisément accessibles, en transport en commun, proches des axes routiers et autoroutiers et disposant de places de stationnement. Ils sont répartis sur l’ensemble du territoire wallon.

La seconde étape de vaccination

Devant déjà voir le jour pour partie début février, elle verra les publics se déplacer vers des structures de vaccination. Cette étape démarrera lors de la vaccination du personnel d’aide et de soin de première ligne et s’amplifiera progressivement.

Les personnes de 65 ans et plus, les personnes de 45 ans à risque, les fonctions essentielles (1B) et le reste de la population concernée (2)

Cette seconde phase commencera courant mars avec les publics de 65 ans et plus, les plus de 45 ans (jusque 65 ans) qui souffrent de maladies chroniques ou à risque au niveau santé ainsi que certaines fonctions dites «essentielles» socialement ou économiquement qui restent encore à déterminer sur proposition de la taskforce vaccination. On estime le nombre de personnes concernées à environ 1 million de personnes en Wallonie. Elle continuera ensuite, en principe, dès le mois de mai avec le reste de la population wallonne (environ 1,5 million de personnes) qui sera également phasée afin de garantir une fluidité, une sécurité mais également un suivi continu et permanent de la vaccination.

Lors de ces phases 1B et 2, 54 sites de vaccination seront déployés en Wallonie, dont :

  • 9 centres majeurs
  • 24 centres de proximité
  • 21 localisations desservies par des antennes mobiles (bus).

Les vaccinations seront menées par du personnel médical et infirmier mobilisé pour l’occasion, bénéficiant au besoin de ressources support et avec le soutien le cas échéant de la médecine générale (et des maisons médicales) et des personnels infirmiers de première ligne.

Les citoyens recevront une convocation et une procédure de rendez-vous dans un centre de vaccination à proximité de leur domicile, rendez-vous qu’ils devront confirmer et éventuellement pourront modifier. L’accès aux centres de vaccination se fera exclusivement sur rendez-vous.

AViQ

AViQ – Comité de la branche Santé et Bien-être : Présentation du Plan rebond (14-12-2020)

AViQ – Comité de la branche Santé et Bien-être : Présentation sur la vaccination coronavirus (14-12-2020)

L’AViQ lance un site dédié à la vaccination : jemevaccine.be.

Vous y trouverez les informations suivantes :

L’état des connaissances sur les vaccins COVID-19 en un coup d’œil :

Explication de la vaccination COVID-19

Vulgarisation du principe de vaccination par le Pr. Mountschen, chef de service infectiologie au CHU de Liège et professeur en immunopathologie, maladies infectieuses et médecine interne générale à l’ULiège

Articles sur le vaccin par ARN messager